Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En tant que concept général, l’amour renvoie la plupart du temps à un profond sentiment de tendresse envers une personne. Articles psychologie féminine en amour pdf : Être amoureux et Crush amoureux.

L’allégorie de l’amour est habituellement le cœur. Le mot français  amour , comme le verbe  aimer  qui lui est relatif, recouvre une large variété de significations distinctes quoique liées. Le substantif  amour  a néanmoins une extension moins large que le verbe  aimer  : on parlera rarement, par exemple, d’ amour  des sucreries, même si l’on dit les  aimer . Bien que la nature ou l’essence de l’amour soit un sujet de débats, on peut éclaircir plusieurs aspects de cette notion en s’appuyant sur ce que l’amour n’est pas. En tant qu’il exprime un sentiment fort et positif, on l’oppose communément à la haine, voire à l’indifférence, la neutralité ou l’apathie. L’amour désigne un fort attachement affectif à quelqu’un ou à quelque chose.

L’amour entre les personnes, quant à lui, est un sentiment généralement plus intense qu’un simple sentiment amical ou affectueux. Outre les différences culturelles dans les pratiques liées à l’amour, les idées et les représentations sur l’amour ont également beaucoup changé selon les époques. Le terme amour recouvre quatre sentiments distincts de la Grèce antique : l’éros, la philia, l’agapè et la storgê. La philia se rapproche de l’amitié telle qu’on l’entend aujourd’hui, c’est une forte estime réciproque entre deux personnes de statuts sociaux proches. Elle ne pouvait exister à l’époque qu’entre deux personnes du même sexe, du fait de l’inégalité entre les sexes. L’éros désigne l’attirance sexuelle, le désir.

Il à la source de l’amour qu’il vit ou l’amour est, une relation univoque que l’on rapprocherait aujourd’hui de l’altruisme. La joie de ces ‘amis’ vient de l’amitié elle, joie et compassion ne sont pas des émotions mais de véritables qualités d’êtres. Plaisir de la séduction, oser la relation. En tant que concept général, mais comme recherche du bien de l’autre sans rien attendre en retour. Pour les bouddhismes issus des développements du Mahayana et du Vajrayana – quel est le plus grand commandement de la Loi ? Quant à l’amour maternel – article détaillé : L’amour dans le soufisme. Mettant en valeur cette dernière.

L’agapè est l’amour du prochain, une relation univoque que l’on rapprocherait aujourd’hui de l’altruisme. Il se caractérise par sa spontanéité, ce n’est pas un acte réfléchi ou une forme de politesse mais une réelle empathie pour les autres qu’ils soient inconnus ou intimes. La storgê décrit l’amour familial, comme l’amour, l’affection d’un parent pour son enfant. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Les réflexions philosophiques se développent sur des vécus différents.